Vanessa Sylvain

Résidente de Stoneham, Vanessa Sylvain s’inscrit parmi les artistes de la relève professionnelle en art actuel et son travail se défini comme une thérapie pour l'âme.

Trier par

Alors que ses études en design de mode et en design intérieur lui permettent d’acquérir des compétences en présentation visuelle, ses cours en arts, suivis au Cégep de Sainte-Foy en 2012 et 2013, lui permettent d’exprimer et de conceptualiser sa pensée artistique. L’apport artistique contenu dans ses formations l’amène à élaborer picturalement des compositions créatives et vivantes. Les formations professionnelles, entreprises en 2017 sur la gestion de carrière et l’étude des différents acteurs du milieu des arts visuels au Québec, contribuent à mieux orienter son parcours.

Vanessa Sylvain réalise des expositions individuelles et collectives à Québec, Montréal, New York et Toronto (2019). Depuis 2013, l’artiste effectue des commandes d’œuvres auprès de particuliers, d’entreprises et d’événements, comme Relèvénement dans le cadre du Festival d’été de Québec (2017).

De plus, son travail a été souligné dans quelques publications québécoises, telles qu’entre autres les magazines Sofadéco (2013), Je décore (2015 et 2016) et Québec Scope Magazine (2018). En 2018, elle remporte le 1er prix du jury au concours Rendez-vous de la jeune peinture Bell, du Festival Promutuel de la relève de Thetford Mines.

Au moyen d’une approche abstraite, l’artiste met de l’avant sa gestualité comme processus de création et prolongement de son ressenti émotionnel, car elle y voit une transmission des énergies positives et vivantes. Vanessa s’inspire entre autres du sentiment de la liberté pour exprimer son geste à travers la lumière et les couleurs. Son art se veut l’inscription d’un état d’esprit et une réflexion de ce dernier.

Tout au long de sa démarche un échange constant se crée entre l’artiste et la matière. Volontairement, elle crée des effets contrastants, où s’anime un mélange entre opacité et transparence, dans le but d’illustrer un dynamisme, un état d’équilibre et un rythme de la construction picturale. La peinture acrylique fluide lui permet de jouer avec ces notes d’ombres et de lumière. Ainsi, pour attribuer une surface vibrante ou paisible à l’œuvre, Vanessa crée une superposition de masses colorées (soutenues ou atténuées), parfois monochromes, et un entrecroisement de courbes. Elle amalgame gestualité et technicité pour, qu’au terme de la création, l’œuvre témoigne d’un langage plastique empreint de complexité et de maîtrise.