Martine Cloutier

Martine Cloutier est une artiste québécoise établit à Thetford Mine au Québec, Canada. Elle se laisse inspirer par le paysage naturel des Appalaches, lequel est le sujet central de son oeuvre. Avec de la peinture à l’huile et une spatule, elle représente par empâtement des atmosphères paisibles, bien que verdoyantes de vie.

Trier par

Née en 1965 à Black Lake, Martine Cloutier travaille à Thetford Mines dans la région des Appalaches depuis plus de 20 ans. Elle a réalisé plusieurs expositions solo et collectives.

Martine Cloutier a remporté plusieurs prix pour la qualité de ses œuvres et l’ensemble de son travail. Elle est membre de l’institut des arts figuratifs (IAF).

Martine s’intéresse à la nature depuis son plus jeune âge. Elle aime peindre des sujets d’une manière très épurée avec une touche d’abstraction, laissant apparaître les détails mais d’une façon simple et dépouillé, faisant ressortir l’essentiel. Elle aime travailler les atmosphères et la couleur d’une manière subtile.

Les structures de ses compositions sont simples, et remplies de mouvements.
La texture et l’empattement, créés par la spatule, définissent bien son art, donnant pour effet visuel, une certaine impression de force tranquille.

Démarche artistique
Martine se définit comme une peintre contemplative, silencieuse et imprégnée. C’est la passion et une certaine fougue, qui sont représentés par le mouvement dans ses œuvres.

Le dessin
C’est son premier amour depuis toujours et encore aujourd’hui d’ailleurs. Il est à l’origine de tout son art, donc de tous ses tableaux. Les esquisses sont une oeuvre en soi et sont réalisées la plupart du temps sur le motif, pour ne pas se perdre dans des compositions clichées ou répétitives. C’est le moment le plus inspirant pour elle car l’artiste est en contact direct avec la nature. Martine a besoin d’être connectée avec son sujet, à travers ses yeux ses esquisses sont déjà très expressives et personnelles.

La composition
La composition de ses tableaux est primordiale et variée. Martine privilégie la composition en oblique avec des plans en contre-plongé et rapprochés. Pour elle, un tableau doit avoir une bonne structure. Avec toutes les connaissances acquises au fil des ans, l’artiste maîtrise bien l’organisation spatiale et l’unité dans ses tableaux. Son défi comme peintre et de recomposer la nature. La nature devient un prétexte pour créer un tableau. La composition est le point de départ des masses, des lignes et des contrastes se placent et deviennent une création.

La nature
C’est son thème de prédilection, elle s’y ressource et s’en inspire. Ce qu’elle aime par-dessus tout c’est de peindre des sujets simples et vrais, sans jamais les reproduir intégralement. C’est ici qu’entre en jeu tout le sens du mot « création », parce qu’il est question d’interprétation, d’une façon personnelle et authentique. Quand l’artiste est dans la nature, elle peint dans sa tête, sans peindre sur une toile, ce contact est primordial pour se connecter avec son art et rendre celui-ci vivant.

La couleur
Depuis des dizaines d’années, Martine observe, note et expérimente la couleur selon les variations de lumière, les atmosphères et les saisons. Quand elle peint elle utilise rarement la couleur locale du paysage, mais plutôt celle d’un souvenir, d’une émotion ressentie sur place, comme l’odeur, les sons, la lumière, la température etc.. Ainsi, la couleur d’un tableau se définit par l’atmosphère et l’inspiration du moment.

Le mouvement
Ses tableaux ne sont jamais statiques. Alliée à la couleur et à la technique, la recherche du mouvement est le centre de sa démarche artistique, c’est ce qui la différencie et la rend particulière. C’est naturel pour l’artiste de peindre le mouvement, le geste, le rythme et la cadence, donnant une dimension vivante et sensuelle à son travail.

La technique
L’utilisation du pinceau caractérise les premières années de sa production. Elle expérimente ensuite un nouvel outil: la spatule, et c’est la révélation! Grâce à la spatule, la peinture devient « forte et sensible, intense et spontanée, subtile et dense. » Son âme d’artiste est stimulée par la recherche et l’expérimentation. Découvrir et grandir dans son art est sa motivation de peindre.