Bethany Harper Williams

Bethany Harper Williams est une artiste canadienne qui se passionne pour la nature et plus particulièrement les bords de mer. Une sérénité contemplative émane de ses peintures à l’huile. Par une touche fébrile et un mélange judicieux de couleurs pastel et vives, elle fige l’instant d’une ambiance vaporeuse.

Trier par

Née à Montréal en 1963, Bethany Harper-Williams est une artiste plasticienne. Elle a fait ses études aux Beaux-arts de Concordia en spécialité design et graphisme. Par la suite, elle s’installe à Toronto, en 1986 et débute une carrière de graphiste.

Elle exercera ainsi durant 20 ans avant de se consacrer entièrement à la peinture. C’est à travers la nature et les paysages que l’artiste va trouver l’inspiration pour ses toiles. Habituée des bords des lacs ou de l’océan, ainsi que de la région du Maine, Bethany Harper-Williams va peindre ces espaces.

C’est avant tout l’eau qui la fascine, le calme et la sérénité qui s’en dégage, mais aussi le mouvement qui lui est propre. L’eau permet aux couleurs de circuler, c’est une évolution qui matérialise le temps. Face à ces peintures, nous sommes épris d’une sensation paisible. Bethany Harper-Williams capte un moment, elle le fige comme une photographie, et même comme un souvenir. C’est cette ambiance toute entière que l’on ressent, cette humeur que l’on éprouve devant une image qui nous évoque un moment passé. Une sensation primordiale pour l’artiste qui cherche à la reproduire dans ses toiles. C’est un appel à profiter de l’instant présent, à s’abandonner.

Bethany Harper-Williams s’affranchie des codes de la représentation, des détails, et donne à ses images des tons vaporeux. Nous sommes plongés dans une mémoire, un instant pur dénué d’interférences. L’artiste travail ses toiles dans la simplification, laissant resurgir les énergies dans un paysage aux formes et couleurs minimales. Le cadre peut se faire ludique voire fantastique, montrant des enfants s’apprêtant à se jeter à la mer. Ce décor permet à l’artiste de jouer avec les textures, le sable, la mer, le soleil se répondent dans des teintes épurées.​

​Exposée pour la première fois en 2011 au Art Project de New-York, l’artiste voit également ses peintures à l’huile présentées dans les collections privées du Canada à Royaume-Unis en passant par les États-Unis.